Ententes sur le marché du travail

Afin d'augmenter la participation au marché du travail de groupes sous-représentés au sein de la population active canadienne et d'accroître l'employabilité et les compétences de sa main-d'œuvre, le gouvernement du Canada a conclu, en , des ententes de six ans (connues sous le nom d'ententes sur le marché du travail) avec l'ensemble des provinces et des territoires.

Dans le cadre de ces ententes, le gouvernement verse des fonds pour des programmes et des services provinciaux et territoriaux à l’intention des :

  • personnes sans emploi qui ne sont pas admissibles à des prestations d’assurance-emploi;
  • personnes ayant un emploi mais pas de diplôme d’études secondaires ou d’attestation professionnelle reconnue ou dont le niveau d’alphabétisation et de compétences essentielles est faible.

Ces ententes sont venues à échéance le . Canada s'affaire à renouveler ces ententes avec les provinces et les territoires et à les transformer en ententes sur le Fonds canadien pour l'emploi, qui comprennent la Subvention canadienne pour l'emploi, tel qu'il l'a annoncé dans son Plan d'action économique de et de .

Le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec ont négocié une entente sur le transfert de fonds dans le cadre du Fonds canadien pour l'emploi. Cette entente reconnaît les principes clés qui sous-tendent la Subvention canadienne pour l'emploi, à savoir une plus grande participation des employeurs et une participation financière des employeurs aux activités de formation. Ces principes, sont déjà inscrits de manière officielle et par voie législative dans le système de formation du Québec.

Ententes et rapports

Alberta

Colombie-Britannique

Île-du-Prince-Édouard

Manitoba

Nouveau-Brunswick

Nouvelle-Écosse

Nunavut

Ontario

Québec

Saskatchewan

Terre-Neuve et Labrador

Territoires du Nord-Ouest

Yukon

Gouvernement du Canada – Rapports national